Cabinet de recrutement, Chasseurs de têtes - Paris la Défense

Cabinet de recrutement et chasseurs de tête

Contexte, définitions et moyens.
Un cabinet de recrutement de cadres ou « chasseur de têtes » exerce l’activité de recruter des cadres pour le compte d’une entreprise, en cherchant les candidats en son nom et en en faisant une évaluation par rapport à un cahier des charges.
Le chasseur de têtes, proactif, contacte des candidats passifs et leur propose une nouvelle opportunité professionnelle.
Il utilise des techniques de vente avancées, achète ou loue des basses de données, et souvent génère sa propre base de données. Il organise une réunion ou un entretien formel entre son client et le candidat, les aide à négocier salaire et conditions d’embauche. En raison des honoraires engagés, le chasseur de têtes est mobilisé pour des postes de direction et de management pointu, ou pour recruter des personnes à forte valeur ajoutée professionnelle ou spécialiste d’un secteur ou d’un métier.
Le chasseur de têtes attire les candidats et les recherche activement là où ils se trouvent, dans les organigrammes, les bases de données, les jobboards ou les réseaux sociaux. Pour ce faire, il réseaute, cultive des relations avec diverses entreprises, entretient ses fichiers de candidats.
Traditionnellement, le cabinet de recrutement
Le vocable cabinet de recrutement désigne l’organisation d’un ou plusieurs professionnels qui mènent des recrutements en ayant recours à des annonces sur les jobbaords voire dans la presse écrite. Le cabinet de recrutement adopte dans ce cas une position passive et attend que les candidats éventuels en poste ou demandeurs d’emploi répondent à ses annonces et lui envoient leur candidature. Le chasseur de têtes lui mène une recherche par approche directe des candidats qu’il identifie comme étant des professionnels en général en poste dans une entreprise. On peut estimer que la chasse de têtes est plus qualitative, puisqu’a priori le candidat approché ou chassé a été d’abord évalué, qualifié comme correspondant au profil voulu par son client. Néanmoins la chasse de tête, lorsqu’elle consiste à débaucher un cadre d’une fonction X pour le mettre dans une autre entreprise à la même fonction X, peut être considérée comme du clonage ou du recrutement consanguin avec toutes les conséquences socioprofessionnelles, culturelles et psychologiques de la consanguinité.
Nouveau cabinet de recrutement
Avec l’évolution du marché de l’emploi, avec le chômage des cadres, induisant le fait qu’approcher seulement les cadres en poste n’est plus une approche exhaustive, avec les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, qui facilitent et accélèrent presque en temps réel les relations entre candidats et entreprises, le recrutement de cadres et la chasse de têtes ont tendance à s’hybrider pour donner naissance à une approche mixte, tous azimuts, combinant es avantages des deux approches complété par l’exploitation de bases de données - le big data du recrutement - donnant au total un sourcing riche et réactif. Les services de recrutement sur Internet se sont développés faisant une concurrence terrible à la presse de recrutement qui a quasiment disparu. Internet est soit gratuit soit payant à un prix sans proportion avec ce que peut couter une annonce dans un support de presse papier. L'émergence d'Internet a fourni au cabinet de recrutement une communication à faible coût et une proximité avec les cadres grâce aux médias sociaux tels que Facebook, Viadéo, Twitter, LinkedIn, Google+
Le chasseur de têtes
Un cabinet de recrutement de cadres est une société spécialisée dans le recrutement de cadres de direction pour les entreprises de tous secteurs d’activité. Le recruteur est très impliqué tout au long du processus de recrutement, des entretiens et de la présentation des candidats au client, si bien évidement il sent que le candidat répond aux exigences du poste à pourvoir et à la culture de l'entreprise. Les cabinets de chasse de têtes entretiennent en général des relations durables avec leurs clients. Une société utilise les services d’un cabinet de chasse de têtes lorsque la ressources lui manque en interne. Recourir à un chasseur de têtes offre la liberté de pouvoir recruter des cadres chez des concurrents sans le faire directement. La relation contractuelle entre le client et le chasseur de têtes se répartit en 2 grandes catégories: contingency et contrat exclusif. Dans le premier cas, le recruteur est payé seulement à la réussite de la «recherche». Le recruteur exclusif est rémunéré selon le processus en 3 parties, une partie au lancement de la recherche, une deuxième à la présentation des cadres correspondants au profil requis et la troisième à la décision d’engagement du candidat recruté.
Le cabinet de recrutement haut de gamme
La chasseur de têtes travaille en général en vertu d’un contrat de mission exclusif pour un montant d’honoraires déterminé au départ, qui correspond à 1/3 ou ¼ de la rémunération annuelle brut du cadre recruté, assorti d’une garantie de reprendre la recherche si pendant la période d’essai le cadre n’est pas confirmé dans ses fonctions. Dans ce type de contrat, le cabinet de chasseur de têtes est rémunéré pour son temps et son expertise. Un cabinet d'approche directe de cadres s’interdit de chasser des candidats chez son propre client. Agissant comme conseil de direction en matière de recrutement, il serait contre-productif de débaucher des dirigeants de talent de ses entreprises clientes. Certains cabinets refusent de prendre des commandes de certaines entreprises pour justement préserver leur capacité à aller chercher des cadres dans ces sociétés. Dans le contingency, le chasseur de têtes est rémunéré à la réussite de la recherche, à savoir quand le candidat accepte la proposition d’embauche qui lui est faite. Les entreprises ont souvent tendance à travailler avec des cabinets de recrutement pour les postes de cadres de niveau intermédiaire. En général le cabinet travaille sans exclusivité, le client comptant sur le grand nombre de recruteurs éventuels pour trouver son candidat. Pour un poste de haut niveau, les clients préfèrent souvent travailler avec un chasseur de têtes, qui a déjà mené des recrutements dans le passé pour eux. En travaillant en exclusivité avec un cabinet de chasse de têtes, l’entreprise développe une relation plus profonde avec le recruteur et reçoit un niveau de service plus élevé.

Les clients qui nous font confiance régulièrement :

Depuis 30 ans, le cabinet est intervenu pour plus de 600 sociétés, la liste ci-dessous n'est donc pas exhaustive.
  • nice acropolis
  • Air liquide
  • Sénat
  • Visaudio
  • Agence Française de développement
  • Institut Estherderm
  • Rust Oleum
  • Le Monde.fr
  • Bolloré
  • Canal +
  • E.Leclerc
  • assemblee nationale
Vous avez un projet de recrutement ? Remplissez le formulaire pour être rappelé.
Uniquement pour les entreprises à la recherche d'un cadre ou dirigeant

Décochez cette case si vous n'êtes pas un robot

Please leave this field empty.

"Talents-Clés Recrutement", "Taillandier Recrutement" et "Taillandier Conseil" sont des marques de Talents Clés Conseil

Derniers Article du Cabinet de recrutement Talents-Clés :

Suivre l'actualité du cadre et dirigeant ?

Newsletters du cabinet et de cadre-dirigeant-magazine.com